TRANSLATION TO COME - 

Young, furious & free

Bilal Berreni était Zoo Project, un très jeune street artiste parisien, malheureusement victime de meurtre en 2013 à Detroit aux États-Unis.

Il aura réalisé des centaines de peintures sur les murs de la capitale – quasiment toutes disparues –, en noir et blanc, lui qui ne percevait pas la couleur. Des fresques géantes, aux sens forts, avec un message pertinent ; sa vision de notre monde, ses travers et ses injustices. 

Zoo Project a oeuvré en restant libre, du premier au dernier jour. Pas de galeriste pour s'occuper de ses affaires, pas de marques, pas de journalistes dans son entourage. Il a laissé la parole à sa frénésie, son travail, son savoir-faire.

Ses proches se sont lancés dans une vaste entreprise pour faire exister de nouveau son oeuvre, en imprimant une série de livres qui regroupent l'ensemble de ses dessins (notamment pour un don aux médiathèques de France) et en prévoyant une sortie au cinéma du documentaire C'est assez bien d'être fou, réalisé par Antoine Page. Un très beau et très ambitieux projet qui mérite d'être souligné.

Toutes les informations sont sur le site Ulule.