Il était là...

Si vous levez la tête en traversant votre ville, vous constaterez plus d'une fois qu'il est passé par là. Il, c'est Invader, un artiste Français connu pour ses mosaïques pixéllisées, collées dans la rue, qui représentaient des ennemis de jeux vidéo au début, et depuis quelques années ce sont des animaux, des symboles, des émoticônes ou des super-héros qui peuplent son imaginaire. Ah oui, Invader est incognito, anonyme, discret et invisible, c'est important de le préciser.

Depuis plus de 20 ans, l'artiste parcourt le monde avec sa colle et ses carreaux colorés (sur-mesure il semblerait !) et il plaque solidement ses créations au vu et au su de tous, à quelques mètres de hauteur. Difficile de ne pas les voir en flânant, l'homme pressé n'aura pas cette chance.

Son action paraît simpliste et simple, mais quand on s'approche et que l'on cherche à savoir, la démarche est ambitieuse et mondiale. Invader a envahi un paquet de pays, il est allé sous la mer, à la montagne et dans l'espace, tout est répertorié soigneusement, et une application vous permet d'amasser des points. Il édite des livres et fait des expositions, incognito même lors des vernissages. Il ne peut plus se rendre dans certains pays, car arrêté par la police pour dégradation, il est souvent pillé par des filous qui veulent revendre ses oeuvres et se heurte à des obstacles de taille quand il est en action à l'autre bout de la planète. Tout un programme !

L'artiste a aussi réalisé un étrange film, que vous pouvez regarder en bas de ce post, il a collaboré avec la marque Rubik's cube, le fameux cube qui donne du fil à retordre quand il s'agit de remettre à chaque face sa couleur, et il est animé par des projets et des collaborations tentaculaires. Mais bien sûr sa priorité est de sceller et parsemer avant tout.

facebook
instagram
toile