Basse-ton


Amélie Fish continue son petit bonhomme de custo, et une nouvelle fois c'est une contrebasse qui est la cible. Tons très colorés, personnages débridés, symboles et influences sont aléatoires et anarchiques, posés et disposés sur un instrument noble qui prend un coup de jeune et entame une deuxième vie. Est-ce une hérésie ? À vous de le décider.

facebook