Il s'appelait Bilal Berreni et il était âgé de seulement 23 ans. Il a été retrouvé mort, il y a plusieurs mois, à Detroit, aux Etats-unis, une balle dans la tête ; et vient d'être formellement identifié. Bilal était surtout connu pour son travail, son oeuvre, son art : Zoo Project. Un pseudonyme derrière lequel se cache des peintures en noir et blanc, qui parsèment la ville, à Paris, mais aussi dans nombres de cités internationales. 

Des dessins absurdes, subtils et toujours en redondance avec la société, la technologie et l'Homme, Zoo Project alliait des traits naïfs avec un message parfois engagé, parfois poètique. Il partait parfois loin, dessiner pour des causes perdues, il était allé en Lybie, dans un camp de réfugiés. Depuis quelques temps, il avait un attrait tout particulier pour la ville de Detroit. Bilal ne voyait pas les couleurs, il ne verra plus ; on gardera un souvenir ému de cet artiste prometteur, discret et talentueux.