Rixo Richi vient de Bilbao et il était sur la plage de Sopelana l'été dernier pour le GromSearch. Bodyboarder confirmé, il occupe son temps libre, entre deux vagues, à sa seconde passion, le dessin. Personnages inquiètants et mortuaires peuplent l'imaginaire de Rixo. Des pirates agressifs, des samouraïs violents, tout le contraire de son tempérament, même s'il confesse avoir un trop plein d'énergie à dépenser, et que le dessin lui permet d'assouvir ses fantasmes. D'ailleurs, il ne peut pas tout montrer !

Rixo se considère comme un éternel adolescent et aime sa vie libre, pour l'instant il ne se préoccupe pas vraiment du futur et prend les projets comme ils viennent. "S'il y a quelque chose à faire, je le fais, je m'applique, et quand je trouve le temps long, je vais à la plage !" Finalement, il avoue qu'il passe quand même quelques heures chaque jour à confirmer son trait. Et la couleur reste une de ses principales préoccupations : "La couleur, ça n'est pas évident, ça va et ça vient en fonction de l'humeur, mais aussi en fonction de ce que ton regard a pu croiser dans la journée, pas facile d'être constant dans me choix..." 

Mais la préoccupation principale de Rixo reste le Japon, même s'il n'est jamais allé dans ce pays. "Je crois que le film qui m'a le plus marqué est Les 7 Samouraïs ; pourtant j'étais petit, et ça n'est pas un film d'action à proprement parler, mais j'ai beaucoup aimé la lenteur, les personnages humbles et les mouvements. Oui, je crois que ce sont les mouvements que j'ai le plus aimés dans le film..." En attendant, il n'y avait plus vraiment de pain sur la planche, alors Rixo a décidé de troquer son body contre un surf, histoire d'avoir de nouvelles sensations.